Isabelle HALLÉ

C’est avec les acquis de mon éducation, de mes lignées parentales, de mes relations, des cadeaux de la vie, et de ses difficultés, que je me dirige après le bac dans une formation d’architecte DPLG que je complète par une spécialisation en construction en terre crue, et des formations en bio-construction, en géobiologie et en feng-shui. J’exerce ensuite le métier d’architecte en France et au Mexique.

Parallèlement à cela, je me forme également en Naturopathie ( école I.H.M.N ) et en massages bio-dynamiques selon la méthode Gerda Boyesen ( avec Marie-Christine Chancel à Paris). J’arrête ensuite le métier d’architecte pour intègrer des études d’ostéopathie ( école C.E.R.O Paris ) avec Jacques Andreva Duval, ostéopathe D.O, ayant reçu l’enseignement particulier de Rollin Becker. Puis je me forme en décodage biologique avec Michel Charruyer ( Annecy) et à la méthode de rééquilibrage énergétique ACMOS avec René Naccachian.

Dès l’âge de 19 ans, mon intérêt pour la conscience et l’être humain grandissent. Initiée à des pratiques de méditation, j’explore les possibilités de la conscience et mes capacités de médiumnité s’ouvrent naturellement. Ma recherche personnelle s’et ensuite approfondie sur le sujet de l’éveil, éveil à la Présence consciente, non duelle. J’enrichis mon parcours de séminaires et de formations avec Richard Moss ( Le Mandala de l’Etre ), Agnès Bos, Michael Szyper, Jacky O’Keeffe, Claudette Vidal, Armelle Sixt, Byron Katie, et autres. Ces enseignements m’ont permis peu à peu d’être plus libre de ce que je vivais, d’accueillir la vie, les événements pour ce qu’ils sont sans me raconter une autre histoire, sans vouloir changer autrui. J’ai alors pu goûter à des états de liberté intérieure intense, où tout semblait possible, où la vie se délecte d’elle-même.

La vie m’a toutefois rattrapée par le biais de mon fils et de ma famille. Il m’a été très difficile de rester dans ces états de liberté intérieure alors que mon fils vivait un rejet scolaire intense, un rejet de toute forme d’enseignement autoritaire, dépourvu de sens et de bienveillance. Et comme cette situation faisait écho à celle qu’avait pu vivre mon père, j’ai décidé d’entreprendre, sur les conseils de mes guides, un grand travail de pacification de ma généalogie afin de permettre à mon fils de grandir plus sereinement, et de réussir dans ce qu’il entreprenait.

La santé de mon conjoint que ni la médecine classique ni la médecine naturelle n’arrivaient à soigner m’a ensuite mise sur la route du Brésil pour découvrir les miracles portés par certains lieux aux énergies puissantes, où la foi permet d’entrouvrir les limites du possible. Depuis ce temps, la vie m’amène à accompagner des groupes aussi bien au Brésil que dans d’autres lieux où le ciel touche la terre, où le plan de lumière est très présent, et où vous ne doutez plus de la présence divine. La posture de l’ego se fait moindre pour laisser place à la prière et à plus grand que soi.

Mon chemin est aujourd’hui un chemin de prière, de pardon, de gratitude, de présence à soi et à l’autre. Je chemine avec les conseils de mes guides de lumière qui me révèlent aussi de nouvelles approches thérapeutiques et conseillent les patients qui me sollicitent avec beaucoup de justesse et de bienveillance.